Sainte-Marie
Coordonnées16° 50′ 00″ S, 49° 55′ 00″ E
Superficie222 km2
Point culminant112 m

L’île Sainte-Marie, autrefois nommée Nosy-Ibrahim et devenue aujourd’hui en malgache Nosy Boraha (peu usité), est une île située au nord-est de Fenoarivo Atsinanana (région d’Analanjirofo) en face de Soanierana Ivongo dont elle est séparée par un chenal de 30 km (16 miles) de large. Il s’agit, avec Diego Suarez et l’île de Nosy Be, d’un trois anciens établissements français qui furent associés à l’ancien territoire du royaume mérina pour former l’ancien protectorat français de Madagascar dont l’actuelle république de Madagascar reprend les frontières.

Destination touristique, l’île Sainte-Marie est connue pour son caractère authentique et préservé, ses regroupements de baleines à bosse, son histoire romanesque et l’accueil de ses habitants.

Quelque 40 % de la population de l’île comprend ou parle le français, ce qui en fait la région la plus francophone de Madagascar. On trouve par ailleurs sur l’île Sainte-Marie de nombreux guides touristiques qui parlent anglais, ce qui attire des visiteurs étrangers.

Au nord de Soanierana Ivongo,une longue avancée,basse et sablonneuse,de la côte de Madagascar en direction de l’est se termine par la pointe Antsiraka:l’Ile Sainte Marie n’est plus qu’à une distance de 3 miles (5 km) de la Grande Terre.

De forme très allongée, elle mesure 49 km de long sur 5 km de large, avec une orientation sud-sud-ouest/nord-nord-est. Au sud, l’île aux Nattes (2,5 km sur 1,5 km) est séparée de l’île Sainte-Marie par un bras de mer d’environ 200 m de large. Un lagon entoure ces deux îles.

L’île est relativement élevée : sur sa partie centrale se dresse un prolongement montagneux (altitude maximale 121 m). D’importantes plaines se regroupent sur les parties nord et sud ainsi que dans l’est. Les types de sol varient : ferrallitiques au centre et sablonneux sur les côtes, à faible fertilité, convenant au cocotier et à l’arbre à pain. Le sable blanc est d’origine marine : il provient du récif corallien frangeant débordant, étroit sur la côte ouest mais s’étendant jusqu’à près de 1,5 miles vers l’est et le sud sur la côte orientale.

Le village principal est Ambodifotatra, à environ 10 km du sud de l’île. L’Aérodrome de Sainte Marie est situé à la pointe sud de l’île. Il est desservi par Air Madagascar et Madagasikara Airways depuis les villes de Tananarive et Tamatave.

De nombreux hôtels parsèment l’île, essentiellement entre l’aéroport et Ambodifotatra.

L’île est au voisinage d’anses et de baies remarquables. Les célèbres baies d’Antongil et de Tintingue ont été des repaires de pirates des mers du Sud, l’activité des flibustiers et forbans y connaissant une croissance à l’époque classique entre 1620 et 1680.

Aux latitudes de Sainte-Marie, le flux océanique de l’alizé rencontre presque perpendiculairement le relief escarpé de la côte est de Madagascar : il apporte une pluviométrie annuelle importante (plus de 3 500 mm). L’île a un climat tropical humide.

La distribution mensuelle des pluies est supérieure à 300 mm sauf pour les mois de septembre, octobre, novembre qui sont les plus ensoleillés. Les températures varient de décembre à mars entre 34° (le jour) et 25° (la nuit) et de mai à octobre, 28° (le jour) et 20° (la nuit). De janvier à mars, passent les dépressions dont certaines évolueront en Cyclone tropical. En dehors de cette période, au mois d’avril, le vent souffle du Sud Est et le régime d’alizé s’établit avec une intensité augmentant jusqu’au mois d’août (20-25 noeuds). À partir du mois d’octobre, le vent recule et souffle tantôt de l’ESE (affaiblissement de l’alizé) tantôt du NNE (établissement de la zone de convergence intertropicale) en restant modéré (10-15 n). Une Station météorologique automatique a été installée en 2014 à l’aéroport de Ravoraha (Sud de Sainte Marie). Elle est alimentée par une pile reliée à un panneau solaire.

Par: Wikipedia.